L’échiquier des Gnostiques (Sharh Shatranj al-'arifin).

18,00 €
TTC
de Jean-Louis Michon

C'est un bien curieux “Echiquier” que celui dont la paternité, incertaine mais non improbable, est attribuée au “plus grand des Shaykhs”, Muhyî- al-Dîn Ibn al-Arabî. De fait, plutôt qu'à un échiquier, c'est au jeu de l'oie ou, mieux encore, à son homologue anglo-saxon, le jeu des “échelles et des serpents” que fait penser le diagramme dont les cent cases correspondent aux étapes que doit parcourir le voyageur pour atteindre son but.

Quantité
En Stock

 

Politique de livraison

 

Politique de retour

C'est un bien curieux “Echiquier” que celui dont la paternité, incertaine mais non improbable, est attribuée au “plus grand des Shaykhs”, Muhyî- al-Dîn Ibn al-Arabî. De fait, plutôt qu'à un échiquier, c'est au jeu de l'oie ou, mieux encore, à son homologue anglo-saxon, le jeu des “échelles et des serpents” que fait penser le diagramme dont les cent cases correspondent aux étapes que doit parcourir le voyageur pour atteindre son but.

De quel voyageur s'agit-il, et vers quelle destination se dirige-t-il ? Quelles épreuves et tentations ou quelles faveurs et facilités l'attendent sur son chemin ? Ce sont là les questions auxquelles le commentateur de l'Échiquier se propose de répondre.

Ce commentateur, Muhammad al-Hâshimî, né à Tlemcen en 1881, mort à Damas en 1961, est bien qualifié pour exposer les prémisses de la quête spirituelle. Artisan tailleur, il s'est adonné depuis son plus jeune âge à l'étude de la théologie et il est devenu en soufisme le disciple d'un maître affilié à l'ordre des Shâdhiliyya Darqâwâ. Ayant émigré à Damas avec son maître, il est devenu, après la mort de celui-ci, le guide spirituel d'un ordre qui s'est beaucoup étendu dans les pays du Proche-Orient, où il compte aujourd'hui des milliers de disciples.

Le Commentaire de l'Échiquier des Gnostiques qui est présenté ici en traduction française avec une biographie de son auteur est donc, en même temps qu'un bréviaire intemporel du voyageur sur le sentier de Dieu, un témoignage de la vitalité de l'enseignement mystique dans l'Islam contemporain.

Le traducteur du Commentaire, Jean-Louis Michon, docteur en études islamiques de l'Université de Paris, a bien connu le Shaykh al-Hâshimî à Damas et le portrait qu'il en trace est basé sur des souvenirs personnels ainsi que sur les témoignages de plusieurs disciples interviewés après la mort de leur Maître.

9788872521915
11 Produits

Fiche technique

Auteur
Jean-Louis Michon
Nombre de pages
208
Dimensions
12x17
Année de parution
1998 - reprint 2018
Collection
Joyaux d'Orient
Reliure
Broché
Langue
Français