Le retour de Pan. Panthéisme, néo-paganisme et antichristianisme dans l'écologie radicale

18,00 €
TTC
de Stéphane François

Dans cet ouvrage, l'auteur montre que l'écologie radicale, prise dans sa globalité, est profondément antichrétienne, le christianisme étant à l'origine, selon les partisans de cette écologie, de la rupture du lien entre humanité et nature.

Quantité
En Stock

 

Politique de livraison

 

Politique de retour

Dans cet ouvrage, l'auteur montre que l'écologie radicale, prise dans sa globalité, est profondément antichrétienne, le christianisme étant à l'origine, selon les partisans de cette écologie, de la rupture du lien entre humanité et nature. A contrario, elle est empreinte de sympathie, voire plus, pour le paganisme, cette spiritualité respectant, selon les mêmes, ce lien. De cet intérêt pour le paganisme découle une conception cohérente du monde, de nature romantique, rejetant l'Occident et les valeurs libérales (comprises dans leur acception politique et philosophique). Au terme de son analyse l'auteur montre, malgré Ie procès à charge organisé par les écologistes radicaux, que le christianisme, dans ses variantes catholiques, protestantes et orthodoxes, a refléchi à une écologie conciliant foi et respect de la nature.

9788872523421
6 Produits

Fiche technique

Auteur
Stéphane François
Nombre de pages
80
Dimensions
17x24
Année de parution
2016
Collection
Histoire et métahistoire
Reliure
Broché
Langue
Français