Karmapa le lama à la coiffe noire

42,00 €
TTC
de Nik Douglas et Meryl White

Au cours de ses seize incarnations successives, Karmapa, le patriarche à la Coiffe Noire du Tibet, a été vénéré comme un Bouddha vivant. Selon la tradition, la venue du premier Karmapa est l'accomplissement de la prophétie selon laquelle une émanation du Libérateur Compatissant se manifesterait pour l'allègement des souffrances de l'humanité en cet âge sombre de matérialisme.

Quantité
En Stock

 

Politique de livraison

 

Politique de retour

Au cours de ses seize incarnations successives, Karmapa, le patriarche à la Coiffe Noire du Tibet, a été vénéré comme un Bouddha vivant. Selon la tradition, la venue du premier Karmapa est l'accomplissement de la prophétie selon laquelle une émanation du Libérateur Compatissant se manifesterait pour l'allègement des souffrances de l'humanité en cet âge sombre de matérialisme.

La relation des vies extraordinaires des Karmapa est compilée à partir de biographies et documents tibétains authentiques : elle narre le processus de propagation de la spiritualité au Tibet, en Chine, en Mongolie, au Népal, au Bhoutan et au Sikkim, et révèle également l'ancienne tradition ésotérique des Indes. Un millénaire auparavant, les enseignements tantriques furent révélés aux Indes orientales à un yogin appelé Tilopa. Tilopa est à l'origine d'une lignée spirituelle qui trouva son expression dans l'école Kagyupa.

Les vies des seize Karmapa, traduites en français pour la première fois, couvrent huit siècles d'événements culturels et historiques de grande importance. Dans ses diverses incarnations, Karmapa fut le maître de rois et d'empereurs, et notamment de l'empereur mongol Qubilai Khan, de Tho-gon Themur, des empereurs chinois Yung Lo et Wu Tsung, et de nombreux souverains du Népal, du Bhoutan et du Sikkim. Il initia Djé Tsongkhapa, fondateur de l'école Guelougpa, dont le présent Dalaï Lama est la figure la plus connue.

L'actuel Karmapa, Sa Sainteté Rangdjoung Rigpai Dordjé, né au Tibet oriental, est la seizième incarnation. Fuyant l'invasion chinoise de 1959, il se réfugia au Sikkim où, grâce à son enthousiasme et à sa générosité, un important centre monastique a vu le jour. Dans son message d'introduction, il exprime le vœu que les peuples de toutes les nations lisent ce livre.

9788872520673
3 Produits

Fiche technique

Auteur
Nik Douglas et Meryl White
Nombre de pages
268
Dimensions
17x24
Année de parution
1979
Reliure
Broché
Langue
Français
Préface
Jean Varenne
Traduction
Murari Bhatt et Jean Remy
Postface
André Préau