• NOUVEAU

Juno Moneta. Aux sources de la monnaie

20,00 €
TTC
de Jean Haudry

Nos connaissances sur la déesse Juno Moneta se limitent à quatre groupes restreints de données anciennes : données relatives à deux de ses temples, dont celui de la citadelle de Rome ; données historico-légendaires relatives au rôle joué par ses oies (?) lors de l'invasion des Gaulois (390 ou 387/6) ; données relatives à la frappe de la monnaie, qui lui doit son nom, pour avoir été localisée à proximité de son temple de Rome (269). Les interprétations anciennes de son nom constituent une quatrième source de renseignements par les justifications historiques ou autres qui les accompagnent.

Quantité
En Stock

 

Politique de livraison

 

Politique de retour

Nos connaissances sur la déesse Juno Moneta se limitent à quatre groupes restreints de données anciennes : données relatives à deux de ses temples, dont celui de la citadelle de Rome ; données historico-légendaires relatives au rôle joué par ses oies ( ?) lors de l'invasion des Gaulois (390 ou 387/6) ; données relatives à la frappe de la monnaie, qui lui doit son nom, pour avoir été localisée à proximité de son temple de Rome (269). Les interprétations anciennes de son nom constituent une quatrième source de renseignements par les justifications historiques ou autres qui les accompagnent.

Cette étude part de l'hypothèse bâtie sur une interprétation nouvelle de son nom : Junon « au collier ». Car cette interprétation oriente vers des parallèles extérieurs et permet d'établir un rapport entre la déesse et certaines formes préhistoriques de la monnaie. Ce rapport originel de la déesse à l'or prémonétaire en forme de colliers ou de torques éclaire d'un jour nouveau la localisation de l'atelier de la monnaie auprès de son temple, et un certain nombre de thèmes qui lui sont liés directement ou indirectement comme ceux de l'aurum matronarum et de l'aurum Gallicum. Ce que nous savons de son culte (s'il s'agit bien de cela) oriente vers des représentations plus archaïques, plus proches aussi des parallèles extérieurs. L'étude se termine par une présentation chronologique des formes successives de la «déesse au collier».

Après avoir  fait le tour des maigres données dont le latiniste dispose sur Juno Moneta, Latte, Römische Religionsgeschichte, p. 169, conclut : « il ne reste que l'indication tirée de son nom, dont la formation isolée apparaît ancienne ». Ce n'est donc pas de propos délibéré que la présente étude part du nom de la déesse, mais bien par nécessité.

9788872522242
3 Produits

Fiche technique

Auteur
Jean Haudry
Nombre de pages
208
Dimensions
15x21
Année de parution
2002
Collection
Etudes Indo-Européennes
Reliure
Broché
Langue
Français