• NOUVEAU

Franc-Maçonnerie occultiste au XVIIIe siècle et l'Ordre des Elus Coens

43,00 €
TTC
de René le Forestier

De tous les Rites maçonniques qui ont, dans le dernier tiers du XVIIIe siècle, combattu le rationalisme au nom d'une antique tradition secrète, l'Ordre des Élus Coens est le plus digne d'attention. Fondé par un Juif converti, mais très versé dans la Kabbale théorique et pratique, cette société occultiste, qui fut la première école de Louis Claude de Saint-Martin, professait un christianisme ésotérique, apparenté de très près au Gnosticisme, et ses adeptes évoquaient les Esprits du Surcéleste ou exorcisaient les démons par des cérémonies spécifiquement magiques.

Quantité
En Stock

 

Politique de livraison

 

Politique de retour

De tous les Rites maçonniques qui ont, dans le dernier tiers du XVIIIe siècle, combattu le rationalisme au nom d'une antique tradition secrète, l'Ordre des Élus Coens est le plus digne d'attention. Fondé par un Juif converti, mais très versé dans la Kabbale théorique et pratique, cette société occultiste, qui fut la première école de Louis Claude de Saint-Martin, professait un christianisme ésotérique, apparenté de très près au Gnosticisme, et ses adeptes évoquaient les Esprits du Surcéleste ou exorcisaient les démons par des cérémonies spécifiquement magiques. L'Ordre des Elus Coens a joué un rôle de premier plan dans l'histoire du mouvement mystique aux approches de la Révolution.

  « Le présent ouvrage, qui ne s'appuie que sur des documents authentiques, étudie la secte sous tous ses aspects. Après avoir mis en lumière ses doctrines secrètes, ses thèmes mystiques et ses pratiques théurgiques, il en établit la filiation et remonte, pour en trouver la source, jusqu'au Talmud, au Zohar, aux Néoplatoniciens, aux Néopythagoriciens, aux Gnostiques et aux occultistes de la Renaissance. Il retrace enfin l'histoire de la société, tant comme groupement mystique que comme Rite maçonnique, et dessine le portrait des adeptes les plus représentatifs. - 4 tableaux insérés dans le texte reconstituent les graphiques secrets et les tracés des opérations magiques. » (Bibliotheca Esoterica 2563).

« Tout ce qui est proprement historique est fort bien fait et appuyé sur une étude très sérieuse des documents que l'auteur a pu avoir à sa disposition, et nous ne saurions trop en recommander la lecture.»

  « La première partie est une excellente vue d'ensemble sur le contenu du Traité de la Réintégration des Êtres […] ; il n'était pas facile de tirer de là un exposé cohérent, et il faut louer M. Le Forestier d'y être parvenu. […] M. Le Forestier a raison de parler à ce propos de "Christianisme ésotérique" » et « tout à fait raison de voir dans l'expression "forme glorieuse", employée fréquemment par Martines, et où "glorieuse" est en quelque sorte synonyme de "lumineuse", une allusion à la Shekinah… »(Extraits du long compte rendu que René Guénon publia dans le n° de décembre 1929 du Voile d'Isis sous le titre "Un nouveau livre sur l'Ordre des Élus Coëns".)

9788872523056
6 Produits

Fiche technique

Auteur
René le Forestier.
Nombre de pages
578
Dimensions
17x24
Année de parution
1974
Collection
Lumina
Reliure
Broché
Langue
Français
Préface
AntoinFaivre