Nouveaux produits

Nouveaux produits
Rabelais et les secrets du...
  • NOUVEAU
histoire-et-tradition
Rabelais et les...
de Jean-Henri Probst-Biraben Avec son Rabelais et les Secrets du Pantagruel, Probst-Biraben...
21,80 € Prix
L'alambic de l'Apprenti
  • NOUVEAU
franc-maconnerie
L'alambic de...
d'Alain Mucchielli Préface de Jean-Marie Pierret L’Alchimie est au cœur de la...
23,70 € Prix
PACK - La correspondance...
  • Exclusivité web !
  • NOUVEAU
  • PACK
regime-ecossais-rectifie
PACK - La...
de Jacques Rondat Tome I : Un cours de Maçonnerie Rectifiée J.B. Willermoz, important...
58,77 € Prix
Les Questions qui posent...
  • NOUVEAU
rite-emulation
Les Questions...
Herbert F.Inman Cet ouvrage d’Herbert F. Inman intéresse tous les maçons, bien au delà de...
23,70 € Prix
Martines de Pasqually et...
  • NOUVEAU
martinisme
Martines de...
de Dominique Vergnolle Le brillant, énigmatique, imprévisible et parfois controversé...
32,23 € Prix
Tous les nouveaux produits
Théâtres et Initiations - Le Lieu d’où l’on regarde

Théâtres et Initiations - Le Lieu d’où l’on regarde

Quel que soit le lieu d'où l'on regarde, le théâtre a toujours été étroitement lié aux initiations les plus antiques.
Au Moyen Âge, il connait une renaissance en Europe occidentale où le mystère se joue dans les églises, pour passer, dans la seconde partie de cette période, sur les parvis puis dans la rue.
C'est ce que nous content Michel Langinieux et Christian de Caluwe chacun dans une approche personnelle.

Michel Langinieux invoque, sur la scène du monde tel qu’il est, la liberté et la beauté de l’être en soi. Christian de Caluwe nous rappelle que « lorsqu’on va voir une pièce de théâtre, on va se voir ».

« C’est une chance de découvrir conjointement ces deux arpenteurs, l’un de l’acte à la pensée, l’autre de la pensée à l’acte, sur la double scène du livre et du monde. Si le théâtre est un regard, il veut embrasser toutes les directions et inclure les dimensions cachées. Avec l’un et l’autre, nous métamorphosons la triste farce de ce monde en Théâtre vivant de l’Éveil. »

Votre commentaire